• Décès du poète martiniquais de la créolité, Edouard GLISSANT

     

    Le poète et écrivain, auteur des concepts de créolisation, d'antillanité ou encore du Tout-monde,Edouard GLISSANT, est décédé le vendredi 3 février 2011 à Paris.

    Ses idées, ses concepts hybrides sur une mondialisation ouverte, sur une rencontre des cultures, ont fait le tour du monde.

    Le poète naît le 21 septembre 1928, à Sainte-Marie, dans le nord de la Martinique.Il part faire ses études de philosophie à la Sorbonne, à l'âge de 18 ans.Douze ans plus tard, son roman "La lézarde" obtient le prix Renaudot.

    Il milite activement contre le système colonial, s'oppose à la guerre d'Algérie et soutient la nécessité de faire accéder les Antilles à l'indépendance.Avec le poète Paul Niger, le secrétaire général du Parti Communiste martiniquais Cosnay Marie-Joseph et l'un des avocats du FLN Algérien, Marcel Manville, il fonde en 1961, le Front antillo-guyanais pour l'autonomie, banni par le Général De Gaulle.Edouard GLISSANT est interdit de séjour aux Antilles de 1959 à 1965.Pour GLISSANT : "l'indépendance n'est pas seulement question de statut, mais aussi une question de maîtrise de sa propre pensée".

    Les Etats-Unis avaient été une terre d'accueil pour Edouard GLISSANT.Il était "Distinguished Professor" en littérature française, à la City University of New York.Il avait été enthousiasmé par l'accession au pouvoir de Barack OBAMA.


  • Commentaires

    1
    lenida
    Dimanche 13 Mars 2011 à 17:11
    Avec le prix Renaudot il a été reconnu par ses "pères" sans distinction de couleur et déjà à cette époque c'était une grande "avancée". Je suppose que toute la Martinique est affectée par sa disparition et que son oeuvre perdurera encore pendant des générations. Gros bisous. Mamie
    2
    Kuli97200 Profil de Kuli97200
    Mercredi 16 Mars 2011 à 14:54
    Merci Mamie!Gros bisous!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter