• Le 23 ème Tour de la Martinique des Yoles rondes

     

     

     

     

                                                 Je vous propose de découvrir ce soir,une compétion sportive unique au monde,à savoir le Tour de la Martinique des Yoles rondes,qui en est à sa 23ème édition cette année.

     

                                 Les yoles rondes sont des embarcations endémiques de la Martinique.A l'origine,les pêcheurs martiniquais utilisaient le gommier(sorte de pirogue creusée dans un tronc de gommier).Mais à force d'exploitation,les gommiers ont disparu de l'île et il a fallu trouver une autre solution.

     

                                  La yole martiniquaise est le fruit de l'imagination d'un charpentier franciscain (de la commune du François),qui s'inspira du gommier.Les yoles rondes martiniquaises existent donc depuis les années 40.Elles sont fabriquées exclusivement en bois massif et mesurent au maximum 10.5 mètres.  

      

                                                
     
     
                                       
                                Cette année le Tour qui en était à sa 23ème édition s'est déroulé en 7 étapes du 29 juillet au 5 août,faisant le tour de l'île.La manifestation sportive est un des temps forts de l'été en Martinique.Tous les martiniquais suivent la course.Il est même possible de suivre la course dans des bâteaux suiveurs et également en direct sur le net.
     
         

     

     

                             Le terme de yole,vient du norvégien "jol" (canot).Dès 1713 dans le language français,il désigne une embarcation étroite,effilée,légère et très rapide,de faible tirant d'eau,généralement mue par plusieurs rameurs et surtout utilisée dans les compétitions.Aux Antilles,la yole dotée de voiles,a d'abord été utilisée,notamment sur la côte Est de la Martinique,par les pêcheurs,en remplacement du gommier.

     

                                                        

     

     

                            De construction plus complexe que le gommier (élaboré à partir d'un simple tronc d'arbre évidé),la yole ronde a donné très tôt naissance à des compétitions sportives,qui d'abord,limitées à quelques bourgs et ne mettant en lice que quelques pêcheurs professionnels lors des fêtes patronales,sont devenues depuis quelques années,l'affaire de toutes les communes côtières martiniquaises.

     

                   Les courses de yoles,promues en quelque sorte "sport national",mettent aux prises des sportifs quasi professionnels regroupés en équipes sponsorisées par des communes ou des marques commerciales.La compétition la plus importante,le tour de l'île,suscitant l'intérêt d'un large public sensibilisé à la voile par les courses régulières toute l'année,est l'un des attraits touristiques de l'île.

     

                                                  
             Chabine et Maeva sur le Malécon
              lors de la dernière étape du Tour 2007
     

     

     

                   Cet engouement n'a pas manqué d'influer sur la conception des yoles elles-mêmes.Construites désormais avec les bois les plus résistants et les plus précieux (angélique,teck ou grignon de Guyane pour le fond et le bordé,poirier du pays pour les membrures),dotée d'une ou deux voiles (pour la misaine ou misaine et grande voile),elles font l'objet comme les navires des compétiteurs transatlantiques,de constantes améliorations technologiques,qui jointes aux qualités physiques et au savoir-faire des équipages,leur permettent des performances surprenantes.D'où les noms parfois pittoresques qui leur sont donnés (boeing,cyclone,ariane,électron,tornade,etc...).

     

                 La première édition du Tour de la Martinique des yoles rondes a eu lieu en 1985 sous l'impulsion de Monsieur Georges Brival.A cette époque,8 équipages déployaient leurs voiles et leur savoir-faire sur un parcours de 110 miles nautiques.La commune de l'extrême sude de l'île,à savoir Sainte-Anne,était au coeur de l'événement.

     

     

     

    Quelques noms de yoles rondes qui ont marqué le Tour depuis sa création :

     

     

    * Sisal Martinique (équipage du Robert,patron Frantz Ferjule,vainqueur en 91)

    * Martinique Chanflor (équipage du Robert,patron Frantz Ferjule,en 88)

    *  Rosette (équipage du François,patron Charles Exilie en 92,Georges-Henry Lagier,à partir de 96,vainqueur en 92,94,96,97,99,00,04,05)

    * Ho-Hio-Hen (équipage du François,patron Joseph Mas dit Aton Mas,en 93,95,98)

    * Bugdet (équipage du Robert,patron Félix Mérine,vainqueur en 90)

    * Monoprix (équipage de Saint-Anne,patron Désiré Lamon,vainqueur en 85)

    * UFR Géant,ma yole préférée! (équipage du Robert,patron Félix Mérine,vainqueur en 01,02,03,06,07)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter