• Les transporteurs martiniquais en colère.

         

     

                Deux mouvements distincts agitent en ce moment la Martinique et n'ont de commun que le secteur des transports : les chauffeurs de camions-bennes bloquent des entreprises de BTP pour concurrence déloyale et les chauffeurs de camions-citernes sont en discussion avec leur patron pour des augmentations de salaires.

     

                L'un préoccupe plus la population que l'autre. Il n'est pas question de grève chez les transporteurs de carburants mais de simples négociations et déjà les files s'allongent dans les stations-essence de Martinique. Les chauffeurs demandent une augmentation d'1€ du taux horaire, les patrons restaient jeudi campés sur 34 centimes.

              

                Du côté des transporteurs de matériaux, la mobilisation entamée lundi matin se poursuit. Les chauffeurs de camions à bennes veulent obtenir une régulation des tarifs du transport pour que les grosses entreprises de BTP cessent l'utilisation de leur semi-remorque. Le mouvement de blocage des cimenteries et centrales à béton se poursuit donc sur l'ensemble de l'île.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter